Blog.pot2miel

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 8 août 2007

Driiiinng, tirla da da di, bip bilibibiiiiipp... ça suffit !

Le titre vous interpèle ? Non ?
C'est le coup d'humeur du jour. J'en ai ma claque de ces sonneries de téléphone mobile qui crachent à tue tête, à qui mieux mieux, à tout va et à tout le monde qui veux (et là surtout qui ne veux plus ! ) les entendre !!!

Chacun impose aux autres sont choix musicale plus ou moins inspiré (souvent moins que plus à mon avis...) et le fait retentir à fond à chaque fois que le bidule s'affole pour interpeler/couper/interrompre/invectiver (rayer les mentions inutiles) son propriétaire voué corps et âme aux technologies de la communication "moderne".

Le plus gouteux c'est le concert cacophonique improvisé lorsque ces appareils se réveillent de leurs attente fébrile tous en même temps, ou plus ou moins décalés, au bureau, dans le bus, le tramway, le restaurant ou autres lieux publics, pour cracher un message dans un hypothétique français abrégé, ou pour avertir de l'urgence du J'arrive dans cinq minutes !. Consternant.

Avec un peu de savoir vivre et de respect des autres on pourrais penser à mettre l'appareil sur vibreur ou bip (quand il n'est pas équipé d'un vibreur). Et si vraiment on ne peut se passer de la sonnerie douteuse, la mettre au minimum c'est pourtant pas très compliqué. Surtout si l'engin stationne sur le bureau !

Du respect, du bon sens et une dose de savoir vivre ça aide à vivre en société. Bon sang, c'est pourtant pas très sorcier tout ça, non ?!!! :-|

PS : Pour les chercheur de petites bêtes, oui, je possède un mobile, la sonnerie n'est jamais activée. Il est toujours sur vibreur quand l'appareil est allumé et quand je suis occupé, la messagerie fait son travail.

mercredi 7 mars 2007

La télévision : média de la terreur et de la mort

Je reproduit ici une citation sur laquelle je suis tombé par hasard, du philosophe français Michel Serres à propos de la télévision. En réfléchissant bien sur ce qu'il démontre, on nous abreuve bien de tragique, de terreurs et de mort, que ce soit dans les films, les actualités ou encore la "télé réalité"... j'y ajouterais aussi par la même occasion les jeux vidéos.

On nous instille de plus en plus de violence sous un grand nombre de formes différentes, et après on s'étonne que notre société soit de plus en plus violente !

"La télévision, c'est la terreur et la pitié. Si vous faites une analyse sérieuse des mots et des images qui sont le plus employés à la télévision, ce sont celles et ceux de cadavre qui arrivent en tête, et de loin. C'est le tragique, c'est la mort, qui priment dans le vrais spectacle. Les médias sont en fait une religion polythéiste, païenne -les religions païennes sont les religions du sacrifice- qui nous parle tout le temps et uniquement de la mort." Michel Serres.

A méditer.

vendredi 10 novembre 2006

The miniature earth

Si vous lisez ces lignes, en supposant qu'il n'y est plus sur Terre que 100 personnes, vous feriez parti des 3 privilégiés à pouvoir le faire !
Vous feriez parti des ces quelques personnes assez riche pour avoir un ordinateur et une connection Internet... Ce constat vous pouvez le voir sur le site (en flash) The miniature earth. Un diaporama très bien réalisé remet un peu les choses à leur place.

Vous surfez sur Internet, lisez des blogs et faites vos courses au supermarché, vous avez un toit pour vous abriter, des vêtements pour vous habiller et un lit pour dormir... vous êtes alors parmi les mieux lotis de notre bonne vielle Terre et ne représentez que 3% de la population !
N'oubliez pas que 13% ne mangent pas à leur faim et en meurt, que 14% ne savent tout simplement pas lire, et que 53% ont moins de 2 dollars par jour pour vivre...