Il existe l'expression "parler pour ne rien dire". En ces temps numériques, on pourrait ajouter également : blogger pour ne rien dire (j'espère ne jamais rentrer dans cette catégorie...). Aujourd'hui nous allons pouvoir ajouter : "Micro-blogger pour vraiment ne rien dire !!!".

Ahhh, les concepts Web 2.0 marquetés aux petits oignons pour faire du web communautaire original qui pompent votre temps de façon démesuré pour... Pour faire quoi ? ... bin rien. Mais vraiment rien ! Enfin, si, un peu. Bavarder, papoter, échanger son lot de banalités sans fond et se faire croire que l'on a plein d'amis, de connaissances, se faire valoir, être reconnu, voir... être une star de la blogoshére influente (le top !).

L'arme blogésque (si je peux me permettre...) qui fait fort dans le domaine en ce moment, c'est Twitter. En gros, vous avez 140 caractères (2 lignes) pour dire ce que vous faite à l'instant (là je rédige un billet sur Twitter... trop fort ça !) à votre réseau communautaire "d'amis" voir plus... et toutes les 5 minutes...

Au niveau perte de temps c'est balaise. Surtout pour dire "Je reviens des toilettes et je me suis assis sur mon fauteuil devant mon ordinateur." Avec le t'chat et la messagerie instantanée on perdait déjà bien sont temps en bavardage. Avec le blog, on arrive également à publier pleins de billets sans intérêt. Là Twitter fait fort, il joint les deux pour faire encore moins ! Vive le Web 2.0 !

François Cointe a très bien croqué cette aberration sur son blog. C'est piquant, mais très bon !

A lire